French English German Italian Portuguese Russian Spanish



A l’initiative conjointe du Ministère des Mines de la RDC et de la CIRGL, avec l’appui du BGR, un atelier technique sur «  Le mécanisme et les procédures de certification régionale des minerais en RDC » s’est tenu à Bukavu en la salle des conférences de l’hôtel Mont KAHUZI, du jeudi 14 au vendredi 15 mars 2013.

Après le mot de bienvenu prononcé par le Ministre provincial du Sud-Kivu et le mot d’introduction du Professeur BALI BARUME, Directeur adjoint du BGR, la cérémonie d’ouverture, qui a commencé par l’hymne national, a connu le discours d’ouverture de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la province du Sud-Kivu  ainsi que la présentation des invités et Experts.
Plusieurs intervenants ont éclairé la lanterne de l’assistance sur la situation actuelle relative à l’exploitation minière en RDC ainsi que sur le niveau atteint par le processus de certification régionale des Minerais de la RDC. Il y a eu notamment six exposés, à savoir :

  • L’exploitation des ressources naturelles en rapport avec les résolutions des Chefs d’Etats des pays de la RGL, par Monsieur MABOLIA YENGA, Représentant du Ministre des Mines ;
  • La Certification nationale des minerais des filières stannifères et aurifères en RDC par Mme Géneviève Kizekele, Coordinatrice de la Commission nationale de certification (COCERTI) ;
  • Le point de vue de la FEC Sud-Kivu, introduit par Monsieur MUDEKEREZA, Président de la FEC Sud-Kivu et complété par Monsieur John KANYUNYI, Vice-président de la Chambre Nationale des Mines ;
  • Point de vue de la Société civile du Sud-Kivu par ERIC KAJEMBA ;
  • L’expérience de la province du Katanga par Monsieur Serge MULUMLBA, vice-président de la FECOMIKAT ;
  • Point de vue de la société civile au niveau régionale par Cyprien BIRINGINGWA, CENADEP ;

Ces exposés vifs et poignants, ont été clôturés par un débat houleux et fort enrichissant assorti de quelques recommandations, notamment :

    • La nécessité pour les opérateurs miniers de travailler avec les coopératives minières ;
    • La nécessité de la mise en place des comités de pilotage et des comités de suivi du système de certification ;
    • La nécessité pour l’ITRI de poursuivre le système d’étiquetage et de transmettre les informations aux comités locaux de suivi ;
    • L’urgence du lancement de certificat de la CIRGL en RDC ;
    • La nécessité d’organiser dans un bref délai un atelier similaire à Goma en province du Nord Kivu etc.

Cliquez ici pour télécharger le rapport final



Cliquez ici pour télécharger le discours du Coordonnateur National de PROMINES à l’atelier technique sur le mécanisme et les procédures de Certification Régionale des Minerais en RDC

 

©ceec 2015 -- Designed by HT2 techinfo